Vous êtes ici

Bricolage

21 MétiersBricolage

Périmètre : des tâches occasionnelles de petit bricolage, de très courte durée (limitée à 2 heures), et qui ne demandent pas de qualification particulière. Ces prestations font partie de la liste des activités mentionnées à l’article D 129-35 du code du travail et relèvent de l’agrément simple. Une spécificité : des prestations qui s’adresse à tous et qui représentent une véritable nécessité lorsqu’elles concernent des personnes âgées pour lesquels le moindre petit problème domestique peut prendre de l’ampleur ou représenter un vrai risque. Il s’agit alors d’assurer leur sécurité dans le cadre de leur maintien à domicile.

Un marché qui se développe

Compte tenu de son périmètre, le marché est restreint et évalué à 1Mld (y compris le travail au noir très important compte tenu du cadre législatif très restrictif).

La CA des entreprises est de 40 M€M, avec 13 000 intervenants (dont 4 500 sont en société unipersonnelle).

Il existe peu d’entreprises spécialisées dans ce service compte tenu de la difficulté en termes de gestion que représente l’obligation de ne réaliser que des prestations d’une durée maximum de 2 heures

plateformes ou des entreprises multiservices, en complément des services les plus fréquemment demandées (ménage, repassage, jardinage, etc.).

Les entreprises qui proposent ce service à titre principal, doivent développer une organisation spécifique pour optimiser les temps de travail, des offres originales, et employer de véritables professionnels.

L’avantage concurrentiel des entreprises face à travail au noir, réside dans la tranquillité pour le client d’avoir affaire à véritable professionnel, outillé, formé, ayant souscrit une assurance civile, et capables d’apporter les bonnes solutions..

Le marché étant en cours de création, c’est la fidélité des clients, découvrant ce nouveau service, qui permettra un développement important.

 

 Des créations d’emplois de qualité

 Fort potentiel de création d’emplois : une entreprise qui propose à ses clients un abonnement bricolage

 créé un emploi pour 150 clients abonnés.

 

Formation et plan de carrière :

 Ces emplois s’adressent à des jeunes qui sont pris en charge dans le cadre de monitorat et qui peuvent parsla suite se diriger vers certains métiers du bâtiment.

 Ces interventions (remplacer un joint, installer un luminaire …) requièrent une qualification professionnelle de l’intervenant ou de l’encadrant sous le contrôle duquel elles sont effectuées (articule

 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 et décret d’application n° 98-246 du 2 avril 1998).

  

Une réponse aux besoins actuels de la société

 Trois principaux groupes de clients :

 Les personnes âgées pour qui tout incident mineur (ampoule à changer, barre de seuil à fixer, interrupteur déficient) peut avoir des conséquences graves, et qui sont souvent à la merci de certaines entreprises de dépannages peu scrupuleuses.

  Les femmes seules ou avec enfants qui n’ont pas toujours la capacité ou l’outillage nécessaire pour  procéder à ces petits travaux.

 Les familles sont aussi concernées dans la mesure où le couple travaille et n’a pas le temps de prendre en charge ces prestations.

 

Toutes les études démontrent que les clients qui font appel à une entreprise qui proposent des prestations hommes toutes mains ont un besoin relativement urgent (situation de déménagement, personnes âgées, ...).

  

Leviers de croissance

 Des grands donneurs d’ordres peuvent favoriser le développement de cette activité en proposant des prestations spécifiques avec un intérêt objectif :

 Les assureurs : cofinancer des prestations diminuant le risque d’accidents domestiques, la pose de détecteurs de fumée…

 Les caisses de retraite : assurer de bonnes conditions de maintien à domicile en prenant directement en charge les petits travaux de bricolage.