Vous êtes ici

Toute l'actualité

L'année juridique 2018 de la FESP, l'outil indispensable des dirigeants de structure de services à la personne

Qui n'a pas encore l''"Année juridique 2018" de la FESP?

Année juridique 2018 de la FESP

 

 

3 questions à Soukaïna Rmiki, juriste à la FESP

Comment se servir de l’Année Juridique 2018 de la FESP au quotidien ?

Soukaïna Rmiki : l’Année Juridique 2018 de la Fesp accompagne les dirigeants, ainsi que leurs collaborateurs, pour la gestion quotidienne de leurs structures de services à la personne. En effet, elle reprend toute l’actualité du secteur des services à la personne, les évolutions juridiques et réglementaires transmises au fil des semaines par la Fédération à ses adhérents. Disposer d’un seul document reprenant toute l’actualité d’un secteur en constante évolution permet aux dirigeants de bien gérer leur structure, d'éviter les risques de contentieux, mais aussi d’anticiper et de se préparer aux éventuelles évolutions réglementaires.

Comment s’articule l’Année Juridique de la FESP avec les autres services juridiques à disposition des adhérents ?

S. R. : outre le kit juridique à leur disposition, les adhérents de la FESP reçoivent une lettre juridique hebdomadaire reprenant toute l'information relative au secteur des services à la personne et toute l’actualité juridique. Aussi, ils sont informés, grâce aux alertes juridiques de la Fédération, de toutes les évolutions impactant directement leurs structures.

En outre, ils bénéficient d’un accompagnement dans toutes leurs démarches administratives ainsi que d’une hotline illimitée leur permettant de disposer d’un accompagnement juridique au quotidien, bienveillant bien sûr - c'est important -, mais surtout professionnel, confidentiel et entièrement gratuit. Nous sommes bien entendu tenus au secret professionnel. Cela permet aux dirigeants d’échanger et d’avoir des conseils adaptés aux problématiques rencontrées. En 2017, le service juridique de la FESP a ainsi répondu à plus de 1700 questions posées par les adhérents. Un record qui sera certainement dépassé en 2018 !

En cinq ans de publication annuelle, comment a évolué l’Année Juridique de la FESP ?

S. R. : les échanges quotidiens avec nos adhérents font que nous faisons évoluer chaque année les réponses apportées à leurs interrogations. Nous travaillons pour être au plus près des préoccupations des dirigeants. Ainsi, ces deux dernières années, de nombreuses questions portent sur le régime d’autorisation pour l’aide aux publics fragiles mais aussi sur la négociation et la rédaction des accords d’entreprise. En revanche, les modalités d’embauche des salariés commencent à être très connues des adhérents. Chaque année, malgré les envois de l'Année Juridique à leur demande en fichiers pdf, le tirage augmente car si l'on en croit bon nombre de nos adhérents l'Année Juridique de la FESP sous forme papier reste très pratique.

Découvrez aussi  Les 100 Questions Juridiques 2018 de la FESP : http://www.fesp.fr/actualite/guide-les-100-questions-juridiques-de-la-fesp-vous-aident-au-quotidien

Retourner aux articles