Vous êtes ici

Toute l'actualité

Professionnalisation La FESP réunit les organismes de formation partenaires

Comme chaque trimestre, la FESP a réunit les organismes de formation professionnelle partenaires pour un point d'avancement sur les efforts de professionnalisation et les initiatives engagées en faveur des compétences et de la qualification. Un moment de travail collectif et de synergie privilégié pour structurer la professionnalisation d'un secteur en demande soutenue.

Le 5 avril 2017, a eu lieu au siège du Medef, à Paris, la première réunion de travail du Groupe « technique alternance » (GTA) de l’année organisée par la Fédération du service aux particuliers (FESP), réunissant les responsables des organismes de formation partenaires de la fédération.

La mission principale du GTA est de réfléchir aux évolutions du secteur et de créer une dynamique nationale autour de l’activité des Services à la personne (Sap). Lors de ce temps d’échanges, près de vingt structures de formation, sur les cinquante du réseau de la FESP étaient réunis, venant de l’ensemble du territoire et portant sur les vingt-et-uns métiers du secteur. A cette occasion le directeur général de la fédération, Olivier Peraldi, a pu présenter l’actualité et les actions menées par la FESP afin de soutenir la modernisation et l'innovation des métiers.

L’insertion professionnelle des personnes handicapées

L’un des axes majeurs du programme de travail de cette rencontre était la présentation de la convention signée entre la FESP et l’AGEFIPH portant sur la sensibilisation et la mobilisation des acteurs des réseaux handicap et leur public afin de faciliter l’accès aux métiers du secteur.

Il s’agissait d’inviter les organismes présents à se pencher de façon concrète sur les freins mais aussi les solution à l’accueil de personnes en situation de handicap, notamment en engageant une réflexion sur les formations les plus fortement sollicitées telles qu’Assistant de vie aux familles (ADVF), CAP « petite Enfance » ou encore responsable de secteur. La fédération entend, avec ce type d’actions, faciliter la mise en place par les structures adhérentes de cursus de formations dédiées par la voie de l’alternance (apprentissage et contrat de professionnalisation).

Une dynamique au profit des structures adhérentes

La FESP porte ses efforts sur les synergies à mettre en œuvre avec les organismes partenaires pour soutenir les entreprises adhérentes dans leur politique de recrutement et de qualification des personnels. La dynamique de partenariats initiée et poursuivie par la fédération s’appuie sur des relations privilégiées et de confiance avec les acteurs institutionnels dédiés tels que Cap Emploi, Pôle Emploi, ARPEJE’H…

Présent également lors de cette rencontre, le responsable de la branche Sap à l’Agefos-Pme, Vincent Deriencourt, a fait un point sur les résultats annuels de la formation professionnelle sur le secteur Sap et a répondu aux questions des participants, notamment sur la gestion administrative et financière en région et les relations avec l’OPCA.

Les travaux de l’observatoire de branche ont été présentés et ont retenu l’attention des organismes de formation sur l’élargissement d’une carte interactive dédiée à l’alternance et aux Sap. Il s’agit, en un clic, de trouver une formation certifiante ou diplômante correspondant aux formations du secteur et définies comme prioritaires par la branche.

Faciliter la tâche des employeurs

En parallèle de ce nouvel outil, Jean Pierre Pavy, concepteur de la plateforme de recrutement « TIPI », en partenariat exclusif avec la FESP, permettant aux structures adhérentes d’accéder à un vivier de ressources humaines dédiées aux métiers de Sap a présenté les avantages de cette solution qui a déjà bénéficié des travaux d’un focus group d’adhérents de la FESP.

Placée résolument sous le signe de l’innovation pédagogique, la journée de travail a permis enfin la présentation des formations Accompagnement « fin de Vie » (AFV) et Assistant « dépendance et handicap » (ADH) présentée par C. Villepreux de l’Institut de formation « pharmacie santé » (IPFS) de Nice, certificateur souhaitant développer ses formations sur l’ensemble du territoire. Carole Edon Lamballe de l’Institut régional de services à la personne (IRSAP) d’Alençon a présenté, quant à elle, l’évolution du titre ADVF intégrant une compétence liée au numérique.

Enfin, le centre de formation basé à Rennes, Askoria, a présenté sa formation de directeur opérationnel ReOS, répondant aux exigences de qualification des « professionnels de la direction » qui pourrait trouver une déclinaison dans le cadre de la loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV).

Cette rencontre a donné lieu à de nombreux échanges autour de la formation, mais aussi de définir les opportunités de développement tout en garantissant une harmonie au travers des différents partenaires et les différentes régions d’exercice.

L’un des objectifs prioritaires de la FESP consiste à développer des CFA dédiés aux métiers des Sap et de consolider la professionnalisation autour de dix titres et diplômes maximum pouvant être identifiés par tous : public, entreprises, organismes de formation.

Retourner aux articles