Vous êtes ici

Toute l'actualité

De g. à d. : A. Cheliout, O. Peraldi, Ph. Leloup, M. Amrani, S. Pronine, G. Loudière.de G. à d. : A. Cheliout, O. Peraldi, Ph. Leloup, M. Amrani, S. Pronine, G. Loudière.

Fesp'Emploi La Fesp et Orléans métropole luttent contre le non-emploi

La Fesp poursuit le développement de son plan "Fesp'Emploi" de lutte contre les tensions sur le recrutement engagé en début d'année par des échanges fructueux avec la métropole d'Orléans.

La Fédération du service aux particuliers (Fesp), représentée par Olivier Peraldi, directeur général, et Guy Loudière, directeur de la formation, accompagnés d'Akila Cheliout (Aurélianis) et Magali Amrani (Au Pays des Vermeilles), respectivement référentes régionale et départementale de la fédération, ont rencontré le 27 juillet 2017, à Orléans, Philippe Leloup, vice-président d'Orléans-Métropole, et Stéphanie Pronine, responsable du service emploi et directrice de la Maison de l'emploi, pour une réunion préfiguratrice d'actions à mener en faveur de la création d'emplois.

Cette phase exploratoire a permis d'établir des constats communs sur les besoins des employeurs de services à la personne exerçant sur le territoire orléanais, et de dégager les premières pistes d'actions, visant notamment à rapprocher employeurs et demandeurs d'emploi, mais aussi à sensibiliser les agents d'orientation vers l'emploi aux opportunités trop peu connues du secteur, ainsi que valoriser les métiers lors d'événements organisés par Orléans métropole.

La lutte contre la tension sur le recrutement fait partie des axes de travail 2017-2018 de la Fesp. Ainsi, l'initiative engagée avec la métropole orléanaise s'inscrit-elle dans le plan "Fesp'Emploi", coordonnant les actions de la fédération en la matière. La Fesp a engagé depuis le début de l'année des actions concrètes facilitant le rapprochement entre les demandeurs d'emplois et les employeurs. L'accompagnement actif à la création de la bourse à l'emploi TIPI en représente une première avancée.

Aider les structures à recruter

Alors que la plupart des dispositifs proposés aux employeurs de services à la personne les contraignent à mutualiser leurs propres ressources humaines, la Fesp a préféré participer à la création d'une plateforme appuyée sur une logique inverse consistant à préserver le capital humain de chaque structure tout en rendant plus simple et moins coûteuse la recherche de candidats et l'acquisition de compétences. Testée en phase préparatoire par un groupe de dirigeants adhérents de la fédération, la solution TIPI a bénéficié de leur expertise et de leurs suggestions. Désormais en phase de  déploiement, TIPI est soutenue par la Fesp qui en fait l'un des éléments phares de son plan d'actions de lutte contre les tensions sur le recrutement. Ainsi, les structures adhérentes et non encore adhérentes peuvent se rapprocher de Gaëlle Dufour (gaelle.dufour@fesp.fr), en charge des partenariats, qui pourra les renseigner sur le fonctionnement de la bourse TIPI ou s'inscrire directement en consultant la rubrique "TIPI" sur la page d'accueil du site fédéral (http://fesp.fr/bourse-lemploi-en-exclusivite-pour-les-adherents-fesp).

Par ailleurs, pour la première année en 2017, la Fesp a systématisé sa présence dans les salons organisés sur l'ensemble de la France par le Carrefour pour l'emploi, comme cela fut déjà le cas au premier semestre à Rouen, Toulouse, Evry, Paris, etc. Enfin, la fédération a inclus dans toutes les conventions de partenariat signées ces derniers mois - avec l'Agefiph, la CNSA, etc.- des clauses destinées à participer au financement d'actions de valorisation et de communication sur les atouts des métiers du secteur à destination du grand public, des demandeurs d'emploi comme de leur entourage familial ou social.

Retourner aux articles