Vous êtes ici

Toute l'actualité

N. Clément (Adicial) et Jean-Paul Chauvet (Fesp), président des Compagnons des Jardins.N. Clément (Adicial) et Jean-Paul Chauvet (Fesp), président des Compagnons des Jardins.

Développement de l'activité Jardinage : un écosystème innovant présenté au ministère

Parmi les plus forts potentiels d'emplois au sein du secteur des services à la personne, les métiers du jardinage doivent néanmoins innover face à la recrudescence du travail au noir ces dernières années. Adhérent de la FESP, les Compagnons des Jardins a été reçu au ministère de l'Economie et des Finances pour présenter les pistes de développement d'activité et de sécurisation de l'emploi pour ces métiers.

Alors que les besoins en services de jardinage de nombreux ménages ne cessent d'augmenter, la concurrence entre une offre légale, qualitative et sécurisante pour les professionnels comme pour les clients, et le recours au service illégal du "travail au noir" repart à la hausse depuis trois ans. Pour le jardinage, cette hausse aura été essentiellement le résultat de la hausse de la TVA de 7 % à 20 % en quelques mois qui a entrainé une baisse inédite et massive de l'activité déclarée.

Plus globalement, ce phénomène révélé par le constat d'un recul récurrent année après année depuis 2014 du nombre d'heures de services déclarées, par les services statistiques du ministère de l'Economie et des Finances (Dares résultats, n°011, février 2017), nécessite d'agir et d'innover.

Créé en 1997 et précurseur du jardinage à domicile en France, Les Compagnons des Jardins interviennent essentiellement en région Rhône-Alpes-Auvergne. La société, présidée par Jean-Paul Chauvet, s'est attelée à la tâche en menant une réflexion sur les évolutions structurantes dont pourraient bénéficier les métiers du jardinage afin d'améliorer encore le service réalisé de façon légale, de sécuriser les parcours des intervenants à domicile, et de développer durablement l'activité.

Un écosystème innovant et vertueux

Accompagné de Nicolas Clément, président de la société Adicial spécialisée dans l'accompagnement des dirigeants d'entreprise pour la structuration de leurs projets et la recherche de financements, Jean-Paul Chauvet a pu présenter à la Direction générale des entreprises / Mission des services à la personne (MISAP), au ministère de l'Economie et des Finances, les pistes d'innovation dégagée pour les professionnels du secteur.

Ainsi, à la faveur de la disposition mise en place dans le cadre de la loi Economie sociale et solidaire (ESS) du régime des Coopératives d'activité et d'emploi (CAE), les structures de jardinage peuvent innover en créant un écosystème favorable à l'activité et sécurisant pour les jardiniers. En associant à ce statut une plateforme dématérialisée, dédiée et mutualisée entre les intervenants inscrits au dispositif, l'écosystème préconisé permet de baisser les coûts de réalisation des services tout en maintenant les marges et les rémunérations.

A l'issue de la réunion de travail, et au moment où le projet va être présenté à des partenaires et investisseurs, le principe d'un nouveau rendez-vous dans les prochaines semaines pour faire un point sur l'avancée de mise en œuvre de ce nouvel écosystème a été acté.

Retourner aux articles