Vous êtes ici

Toute l'actualité

La délégation réunionnaise de la Fesp avec la députée E. Bareigts.La délégation réunionnaise de la Fesp avec la députée E. Bareigts.

Territoires Ile de La Réunion : une délégation de la Fesp rencontre Ericka Bareigts

Une délégation d'adhérents réunionnais de la Fesp a rencontré la députée Ericka Bareigts, ex-ministre de l'Outre-mer pour un point sur les enjeux des services à la personne sur l'île. La suppression du délai de remboursement aux ménages du crédit d'impôt était à l'ordre du jour.

Menée par Richard Ruz-Guindos, directeur général d'Odom et référent territorial de la Fédération du service aux particuliers (Fesp) sur l'île de La Réunion, une délégation réunionnaise de dirigeants de structures de Services à la personne (Sap), a été reçue par la députée, Ericka Bareigts, le 6 septembre 2017, à Saint-Denis de La Réunion.

Ex-ministre de l'Outre-Mer, la députée connaît bien la Fesp et les enjeux socio-économiques des services à la personne dans ces Départements, notamment en termes de potentiel d'emplois, de formation professionnelle ou encore de dynamique d'activité. La délégation souhaitait lors de cet entretien, présenter de façon approfondie la proposition portée depuis plusieurs mois par la Fesp et l'ADMR, consistant à supprimer auprès des ménages consommant des Sap, le délai de remboursement du crédit d'impôt dont il bénéficient, mais qui actuellement leur est remboursé plusieurs mois après le paiement du service ; un délai qui peut prendre jusqu'à dix-huit mois dans certains cas.

Lutter contre le chômage

Insistant sur l'intérêt évident de la mesure en faveur du budget des ménages, les membres de la délégation ont souligné la forte augmentation du volume d'activités que représenterait la mesure dès sa mise en œuvre. Les projections réalisées à la demande des fédérations par le cabinet de référence internationale Olivier Wyman, font état d'une augmentation de l'activité qui pourrait atteindre 20 à 30 % en quelques mois. Cette dynamique créerait entre 100 000 et 200 000 emplois dès la première année. Confirmées ces dernières semaines par plusieurs économistes dont Clément Carbonnier, Jean-Paul Betbèze ou Jean-Yves Archer, ces projections ont été présentées au gouvernement lors d'une série de réunions qui s'est intensifiée après les élections nationales.

La création d'activité et d'emplois est un sujet de première importance pour la nation et plus particulièrement encore pour les Dom dont le taux de chômage est plus élevé qu'en métropole. La rencontre entre la députée et la délégation s'inscrivait dans la démarche de sensibilisation des parlementaires par les professionnels qui se déroule actuellement sur l'ensemble du territoire national.

Photo (de gauche à droite) : Johny Law-Ang (Jour après Jour), Mylène Gigan (présidente du groupement d'employeurs ADR), Eric Merlet (A l'Heure des Petits), Richard Ruz-Guindos (Odom), référent territorial de la Fesp, Ericka Bareigts, députée de La Réunion, ex-ministre de l'Outre-Mer, Théo Granado (Kangoutou Kids), Carole Panechou (Centre Services), Olivier Vitry (Apef).

Retourner aux articles