Vous êtes ici

Toute l'actualité

Ouverture de la réunion d'information Fesp'Pro à Angers.Ouverture de la réunion d'information Fesp'Pro à Angers.

Professionnalisation Fesp'Pro : rencontre avec les structures angevines

Dans le cadre de ses rencontres territoriales Fesp'Pro avec les dirigeants de structures de services à la personne, la fédération présente les dispositifs de professionnalisation adaptés à chaque situation d'entreprise et besoin de montée en compétence. Un service sur mesure.

La Fédération du service aux particuliers (Fesp), en partenariat avec la CCI du Maine-et-Loire a organisé, le 5 juillet 2017, dans les locaux du CFA multimétiers du département, à Angers, une session d'information à destination des structures de Services à la personne (Sap). Près de quinze dirigeants ont échangé sur les évolutions économiques et réglementaires, nationales et régionales, de leurs métiers.

Représenté par Guy Loudière, directeur de la formation, et Didier Chateau, président de la Générale des Services, président de la commission "formation professionnelle", la fédération a profité de ce moment privilégié d'information pour développer les différents partenariats signés récemment, notamment en faveur des aides à l'embauche et à l'adaptation de postes de travail pour des personnes en situation de handicap, mais aussi sur les prochaines aides de la Caisse nationale pour la solidarité et l'autonomie (Cnsa) à destination des services d'aide à domicile adhérents de la Fesp.

Des innovations attendues

Une visite du plateau technique du CFA a permis ensuite aux participants de mieux connaître les équipements et les équipes pédagogiques dédiés aux métiers du secteur Sap. Formant plus de soixante-dix jeunes aux divers métiers chaque année, particulièrement destinés à l'obtention du CAP "petite enfance", le CFA est un partenaire historique de la Fesp dans le cadre de la montée en compétence des salariés.

Lors de cette réunion, la Fesp a renouvelé son soutien à l'ouverture du titre Assistant de vie aux familles (ADVF) par la voie de l'apprentissage. Cette approche a pour avantage de constituer une offre innovante, venant combler un manque persistant dans les outils de formation sur la région. Enfin, la fédération a rappelé son souhait de voir créée une Unité décentralisée d'apprentissage (UDA). Cette expérimentation, qui serait totalement financée par le produit de la taxe d'apprentissage versée par les entreprises adhérentes de la Fesp, serait une première pour les Pays de la Loire.

Retourner aux articles