Vous êtes ici

Toute l'actualité

AIDE A DOMICILE Colloque "Tous Aidants ! " : domicile, services et compétences

En amont de la journée nationale des aidants, la FESP, La Compagnie des Aidants et Orléans Métropole ont organisé conjointement le colloque "Mieux vivre, mieux vieillir : domicile, services et compétences". l'occasion de rassembler dans un même échange les différents corps de métiers du domicile et de l'aide à la personne.

En amont de la journée nationale des aidants, la Fédération du service aux pareticuliers (FESP), La Compagnie des Aidants et Orléans Métropole ont co-organisé le colloque "Mieux vivre, mieux vieillir : domicile, services et compétences", le 2 octobre 2018 au Lab’O d'Orléans. Cette matinée a été rythmée par deux tables rondes portant sur la complémentarité des compétences entre aidants familiaux et aidants professionnels, et sur la place des aidants au sein de domicile dont l'environnement est de plus en plus numérique. Animées par des intervenants prestigieux, les sessions d'échanges ont été l’occasion de réflexions sur l’organisation des structures, mais aussi sur l'évolution des métiers pour répondre aux besoins des aidants. Les témoignages d'adhérents et partenaiores de la fédération tels que Domus Prévention, la Générale des Services, Prev&Care, Les Sénioriales, Espace & Vie, la plateforme Sipad, mais aussi d'Europ assistance, du groupe La Poste, de Malakoff-Médéric, de Saint Gobain, etc. ont permis de dresser un panel complet des enjeux et des solutions actuels.

La nécessité de créer des procédures de travail en commun entre tous les corps de métiers concernés par le domicile fut parmi les sujets prégnants. Intervenants à domicile, ingénieurs etr concepteurs d'outils numériques, mais aussi assisteurs, ergonomes ou encore professionnels du bâtiment ont clairement été repérés comme autant d'acteurs appelé à mieux travailler ensemble.

Ces tables rondes s'inscrivent dans le programme de travail en commun poursuivi par Orléans Métropole et la FESP visant à mettre en commun l’expérience et la connaissance du terrain des structures de Services à la personne (Sap) avec les start-up accueillies au LAB’O, le grand incubateur d’entreprises de la Métropole d’Orléans. Les travaux engagés rassemblent en un même lieu les connaissances pratiques des métiers avec l’innovation technologique au service de l’un des secteurs économiques parmi les plus fortement créateurs d’emplois et de travailler en mode « living lab » pour permettre l’expérimentation des innovations dans les conditions réelles. Première territoriale, cette initiative constitue une avancée majeure en organisant le rapprochement entre les différents acteurs de l’écosystème pour co-concevoir et développer des outils de services associés à la personne et à son domicile.

Une première action partenariale de la FESP avec la Compagnie des Aidants

La participation active de la Compagnie des Aidants à ce colloque s'inscrit dans me cadre du partenariat signé, le 19 juin dernier, avec la FESP. Ce rapprochement a pour premier objectif d’établir une connaissance commune des valeurs, compétences et expériences, entre aidants familiaux et aidants professionnels. Les organisations souhaitent également porter ensemble auprès des pouvoirs publics des propositions concrètes de valorisation du rôle des aidants familiaux auprès des personnes handicapées ou âgées en situation de perte d’autonomie.

La France compte 11 millions d’aidants familiaux. S’il est naturel d’aider un proche, il n’est cependant pas aisé de lui apporter les soins, les aides, l’attention spécifique que seul un professionnel formé peut dispenser. Par manque d’information, de temps, de coordination de l’ensemble des acteurs, de formation aussi, l’aidant familial s’épuise. Les professionnels peuvent prendre le relai, faciliter le parcours de la personne aidée, et valoriser le travail de suivi et d’accompagnement de l’aidant familial.

Valoriser les compétences

Dans son rapprochement avec la Compagnie des Aidants, la FESP a particulièrement mis en avant son investissement concret depuis de nombreuses années en faveur de la professionnalisation des auxiliaires de vie et, plus généralement, des intervenants à domicile. Ainsi, la FESP a-t-elle été la première fédération professionnelle du secteur à intégrer dans sa convention avec la CNSA un volet formation professionnelle à destination des salariés notamment dans le cadre de l’amélioration de la sécurité et de la santé au travail. Cette avancée s’inscrit dans la droite ligne d’un plan triennal « entreprise apprenante » réalisé par la FESP avec l’Agence nationale d’amélioration des conditions de travail (ANACT) de 2015 à 2017.

Par ailleurs, la fédération apprécie l’engagement de la Compagnie des Aidants qui porte de forts enjeux de société, en proposant des outils méthodologiques et numériques aux familles tels que des procédures de Validation des acquis de l’expérience (VAE), ou encore des vidéos d’apprentissage aux techniques d’accompagnement d’un proche dépendant.

Retourner aux articles