Vous êtes ici

Toute l'actualité

La CNSA et la FESP œuvrent ensemble à la modernisation de l'aide à domicile.La CNSA et la FESP œuvrent ensemble à la modernisation de l'aide à domicile.

Subvention CNSA / FESP : 9 millions d'euros pour moderniser les structures

La CNSA et la FESP ont contractualisé un programme de 9 millions d'euros en faveur des structures d’aide à domicile adhérentes de la fédération s'engageant dans leur modernisation et la professionnalisation. Ce partenariat, très attendu, répond aux attentes des professionnels et aux besoins des personnes aidées à leur domicile.

La Fédération du service aux particuliers (FESP) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) ont signé, le 25 juillet 2017, une convention de partenariat "Performance 2020" destinée à co-financer les coûts de modernisation et de professionnalisation des structures d'aide à domicile adhérentes de la fédération. Portant sur une enveloppe globale de 9 millions d'euros sur quatre ans, dont 2 millions dès la première année, la convention répond aux demandes portées par la FESP depuis plusieurs mois auprès des pouvoirs publics pour soutenir l'effort d'investissement en matériel et progiciels, mais aussi de professionnalisation engagés par ses adhérents.

Financer les outils de téléphonie et de télégestion

Les moyens financiers mobilisés par la CNSA portent en premier lieu sur l'équipement et la mise en oeuvre de systèmes de progiciels de gestion intégrée (PGI), de télégestion et de téléphonie au sein des structures. Avec une prise en charge de 50 % du coût total du matériel et de son installation, le partenariat de la FESP avec la CNSA est un coup de pouce très attendu des professionnels, qui améliorera le quotidien tant des dirigeants de structures que des intervenants à domicile.

Au-delà du co-financement de l'équipement ou de l'actualisation de matériels et progiciels déjà existants et anciens, la FESP et la CNSA ont pris soin d'accompagner ces investissements du financement de l'acquisition du savoir-faire indispensable à leur bonne gestion.

Du dirigeant à l'intervenant

Par ailleurs, "Performance 2020" co-finance un programme complet d'actions de professionnalisation des équipes, mais aussi de structuration de l'offre, notamment face au développement de l'environnement numérique des services à la personne.

La FESP a souhaité que toute la chaîne des tâches et des métiers de l'aide à domicile, du dirigeant à l'encadrant en passant par l'intervenant, soit concernée par les opérations d'équipements et les actions de professionnalisation. A titre d'exemple, le programme "Performance 2020" consacre des aides financières à l'actualisation des compétences des dirigeants, à la prise en compte des risques professionnels ou encore au financement du tutorat dans le cadre de l'insertion dans l'emploi.

Financer l'effort et l'innovation

Fidèle à sa volonté de rassembler et d'innover, la FESP a souhaité que "Performance 2020" donne aussi l'occasion aux structures adhérentes qui le souhaitent d'être soutenues financièrement dans le cadre d'actions innovantes et structurantes telles que des rapprochements avec des start-up de la silver économie, l'adoption de critères de qualité dans des démarches de développement, ou encore la participation à la création de groupements d'employeurs dans les départements d'Outre-mer, à l'instar de ce que la fédération a contribué à créer sur l'île de La Réunion, en 2015.

Pour Olivier Peraldi, directeur général de la FESP, « il était important que la première fédération entrepreneuriale du secteur en volume d’heures, en nombre d’adhérents et en nombre de salariés, puisse marquer ainsi son travail constructif avec la CNSA, dont la présente convention est l’une des étapes attendues par les structures d’aide à domicile. La FESP et la CNSA œuvrent ainsi ensemble à la modernisation de tout un secteur. »

Retourner aux articles